Les maladies à prévenir chez les femmes enceintes

Il existe plusieurs maladies assez faciles à soigner en général, mais qui deviennent très graves lorsque la personne atteinte est une femme enceinte. Elles peuvent ainsi affecter le bon déroulement de la grossesse, et même nuire à la vie du fœtus et de la mère. D’où l’importance de les prévenir dès le début d’une grossesse.

La toxoplasmose

Parmi les maladies graves qui peuvent nuire aux femmes enceintes, il y a la toxoplasmose. C’est une infection parasitaire qui se manifeste par des symptômes comme : une légère fièvre, l’apparition de ganglions au niveau du cou, une légère fatigue, etc. Parfois même, il n’y a pas de symptômes, et ce virus arrive à atteindre tranquillement le placenta sans éveiller les soupçons. Il peut s’en suivre la mort du fœtus, ou de graves séquelles neurologiques ou ophtalmologiques, qui seront irréversibles. C’est pour cela qu’au début de la grossesse, la femme doit subir un test pour savoir si elle est immunisée contre ce mal. Si c’est le cas, alors pas de souci à se faire. Si non, il lui faudra respecter plusieurs règles afin d’éviter tout risque de contamination durant la grossesse.

Les infections urinaires

La grossesse chez une femme provoque une baisse de ses défenses immunitaires, ce qui l’expose à un risque plus important de contracter maladies infectieuses. Parmi ces maladies, les infections urinaires sont les plus fréquentes. Elles sont également très dangereuses car elles sont à la base des contractions, ce qui peut provoquer un accouchement prématuré à tout moment. Les infections urinaires se manifestent par des envies soudaines et très fréquentes d’uriner, des brûlures lorsque vous urinez, ou des maux, simultanément dans le ventre et le dos. En plus de ces infections, les autres maladies à éviter à tout prix pendant la grossesse sont : la rubéole, la varicelle, la listériose, pour ne citer que celles-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *